Kyo Itachi – Stay Tuned (Entretien)

Non Kyo Itachi n’est pas un nouveau personnage de manga ( on n’en est pas loin) sorti tout droit de l’imaginaire débridé d’un auteur japonnais mais plutôt le pseudonyme inventé par le français Kostaire. Derrière ce nom exotique se cache un producteur très attaché à  l’art du beatmaking traditionnel, sampleur fou et sacrément bien entouré comme en témoigne son opus Musikyo sorti l’année, et dont les délicieuses effluves musicales nous sont parvenues. Rencontre avec le beatmaker ninja de l’Hexagone.

– C’est chaud pour toi en ce moment. Tu as pas mal de projets sur le feu il me semble. Pourrais-tu nous en parler ?

Non ça va ! J’aime faire du son tous les jours et j’ai une bonne équipe mon label c’est « Shinigamie Records » et Don’t Stop The Music pour m’accompagner dans cette aventure. Il y a l’album Musikyo qui est sorti le 6 juin un peu partout en Europe, USA, Japon en cd et l’album 11 titres en commun Born Again avec LMNO est sorti le 27 juin avec un pack Edition Spéciale avec un casque spécialisé « Kyo Itachi /LMNO ». Le vinyle arrivera par la suite en édition limitée. Cet été on sort aussi l’album de John Robinson The Path Of Mastery produit par mes soins cd/vinyle. Je travaille aussi sur un personnage que j’ai créée « Doctor Cooper » Virtuel Animée comics… Je ne peux pas en dire plus à  son sujet sinon il va faire la gueule et faire la grève comme il est professeur… il enseigne la culture hip-hop … j’en ai trop dit !!

– Explique nous comment est venu le concept de Kyo Itachi»¦

A la base je fais du son depuis 200, je me suis formé. Non ! On va dire apprentissage entre 2001 et 2007 (sous le nom de Kostaire & Sayanjiin) ensuite c’était la Foir’Fouille on me prenait des prods mais les projets ne sortaient pas ou genre les prods étaient trop vieilles etc… ! Donc j’ai crée Kyo Itachi (Samurai Vagabonds producer) en 2007, je suis un gros kiffeur de mangas. Je regardais un épisode du manga Naruto Shippuden et le personnage Itachi Uchiha m’a rendu ouf avec son  » Sharingan Mangekyou », son pouvoir (rire). C’est un manga de malade avec Bleach ça m’a beaucoup influencé et comme je cherchais à  changer  de nom à  ce moment là  j’ai pris Itachi le coté  manga, ensuite Kyo pour le coté jeux vidéos (King of Fighters 94, 95, 96) sur Neo Geo/Sega Saturn.
Je trouvais que Kyo Itachi ça sonnait bien donc j’ai gardé et décidé de travailler un concept inimitable qui ne s’inspire pas essentiellement que du Manga et du hip-hop, ça va beaucoup plus loin que ça ! Je suis complètement fou…

« Demain les logiciels vont faire les beats à  ta place ! »


– Avant Kyo Itachi tu portais le nom de Kostaire. Entre Kyo Itachi et Kostaire, la différence est-elle artistique ?

Je le porte toujours c’est mon nom de emcee. Kost prépare un album justement pour début 2012. Oui on peut dire qu’il y a une différence. L’un est emcee, l’autre producteur ninja ce ne sont pas les mêmes envies.

– Ta passion pour le rap et le hip-hop en général est venue comment ?

Mon premier contact avec le rap c’était en 1988 j’avais huit ans. Les grands lascars passaient voir des meufs et me laissaient leur Walkman et j’écoutais Public Enemy, Run DMC, Ultramagnetic Mcs sans savoir. J’aimais surtout les scratchs mais je ne m’y suis pas du tout intéressé… Par la suite ma passion pour le rap est réellement venue en 1996 quand j’ai rencontré mon meilleur pote Azaia dans mon club de basket. J’ai découvert les bases : Redman, Wu Tang, Boot Camp Click, Camp Lo, A Tribe Called Quest, Organized Konfusion… Donc j’allais chez lui et je découvrais tout ça en même temps dans les tournois de basket (Sprite, Converse, Addidas Blacktop etc.).

– Comment en es-tu venu à  produire et depuis quand ?

En fait j’ai fait une rencontre en 2000 en la personne d’Old Jay qui était mon voisin de palier, il m’a montré ce qu’était un sampleur surtout la MPC 2000 xl. Il a ensuite fait un beat devant moi et à  partir de ce moment là  il m en fallait une et je l’ai eu rapidement. Il m’a donné les bases en 2000 puis j’ai continué à  faire mon chemin avec Azaia et ensuite tout seul.

– J’ai cru comprendre que tu bossais essentiellement avec une MPC. Travailler sur ordinateur avec un logiciel de type Reason c’est quelque chose qui te branche ou pas ?

Oui je bosse essentiellement avec trois MPC. Travailler sur Reason ou Fruity Loops ne m’intéresse pas du tout, pour moi ce n’est pas pareil, ce ne sont pas les mêmes sensations, le même grain et de plus les producteurs que je kiffe bossent toujours avec un sampleur : Dj Premier (Mpc 60), Pete Rock (SP1200), Jay Dee ou Hi Tek (MPC 3000), Alchemist (Asr 10 ou MPC 5000 ou 2500), RZA (MPC 3000, SP 1200, Asr 10), Kev Brown (MPC 2000 xl). Demain les logiciels vont faire les beats à  ta place ! (rire)

– Quelles sont tes principales inspirations pour les samples ? Tu digges un peu partout ? J’ai vu par exemple que tu as samplé une très belle boucle de Chuck Mangione.

Yes franchement je digge partout, et sample tout ce qui bouge sans calculer. Je n’ai aucune limite. Mp3 vinyle, etc..et techniques du Nunjitsu.

– Ton opus Musikyo contenait un sacré casting de MC dont Rasco, LMNO, Finale, John Robinson, Declaime»¦ Pourquoi avoir fait appel à  eux ?

Tout simplement parce que c’est eux que j’écoute et faire un disque qui me ressemble. De plus j’aime bien découvrir de bons emcees, comme quand je découvrais de bons albums de rap ou de soul.

– Est-ce qu’il y a un MC en particulier avec qui tu aimerais taffer ?

Oui j’aimerais bosser avec Method man ou MF Doom.

– Actuellement dans le rap US, quels sont les artistes ou albums qui t’inspirent le plus ?

Il y a le Gangrene (Alchemist/Oh No) qui m’a mis une claque, et l’album de Buckwild et Celph Titled (Nineteen Ninety Now, ndlr) une tuerie. Le dernier Reks aussi est bon ! Tous les bons albums m’inspirent un peu.

– Question récurrente que l’on pose chez NeoBoto, qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

J’écoute le premier Mood (Doom, ndlr) et Hiteknologie. Le dernier maxi de Venom feat. Blaq Poet DJ Premier remix, l’album Autre Vie de Phalo Pantoja. J’écoute ce que fais, L’Entourage, aussi Good Fellas de Show & A.G. et surtout mon prochain album avec Ruste Juxx.

A écouter :

Kyo Itachi Musikyo (Shinigame Records, 2011)

Kyo Itachi & LMNOBorn Again (Shinigame Records, 2011)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s