Rap et pièges politiques (Jamais 203)

jamais-203-on-est-au-calme1
Le groupe jamais 203 viens de faire son apparition, composé de trois têtes connues: Mokless, Despo Rutti et Guizmo.

On a pu récemment visionner le « planète rap » de ces trois gaillards, avec en « introduction », le prodige: Nicolas Besancenot, aussi appelé la pleurniche ou facteur de l’empire, petit invité préféré des grands médias (Canal+, Drucker, etc) en tant qu’anticapitaliste, une drôlerie lorsqu’on a connaissance de la main mise du grand capital sur la télévision. Il est venu sur Skyrock (Belanger, Alsion), apporter son soutien aux guignols d’Antifa suite à l’affaire Clément Méric. On avait déjà retapissé sa trogne dans un clip de Mokless en 2012, nous sortir son discours habituel de chialeuse politicienne. Narrer les maux de la société sans jamais pointer du doigt les causes réelles… Du populisme à veste réversible, sans solutions aucune, dépourvu de charisme, jouant un jeu vicieux, une tentative d’introduction d’idées – mêlant haine de la patrie et soumission à l’Europe, à l’empire mondialiste – dans des jeunes cerveaux dépourvus de clés de réflexions. Un discours qui participe un peu plus au déracinement du peuple et à la perte des valeurs d’hier, qui faisait la France. Je ne suis pas la en train de critiquer un camp politique pour un autre, c’est kif-kif.

Je déplore juste la naïveté de ces rapeurs, Mokless en particulier, qui s’associe avec des gens comme Felix Marquart, ce mondialiste fortuné, organisateur des diners de l’atlantique, lors desquels les puissants décident de notre sort, en vue de nous conduire vers une soumission au futur gouvernement mondial. Ce bobo américain en costard baskets, est l’auteur du livre ‘Barrez vous’, un torchon qui conseille aux jeunes de France de quitter le pays, en vue de se former ailleurs. On nous explique qu’ici c’est foutu, bah voyons, parce qu’ailleurs c’est mieux certainement… Aux Usa, 1/3 de la population pointe à la soupe populaire…Mais lui n’a jamais connu de tels problèmes bien évidemment.
Pour en revenir au coté rap de ce groupe, c’est du creux sur fond de vide, de l’ultralibéralisme d’imitation, calqué, vraiment rien d’intéressant:

« Avec tout ce qu’il font, les prêtres on plus a confesser que moi »

Si Guizmo a cru faire quelque-chose de censé sur cette ligne, il n’y est pas du tout. Dire cela, c’est prendre le parti des médias anti-religieux qui veulent que l’on perde tout contact avec Dieu, et qui passe leur temps à cracher leurs « disquettes ». Guizmo ferait mieux de se renseigner sur la pédophilie des élites politiques et financières, sur les penchant de Jack Lang (Coral, la péniche Makaï, la pétition pour sortir des pédocriminel de prison, etc),par exemple, ou Cohn-Bendit qui aime bien quand les enfant dé-zippe sa braguette…

« Bien que derrière des barreaux, bon qu’a recevoir des mandat cash « 

Faut arrêter avec ce genre de phrases débiles, faire de la taule une fatalité c’est

« j’suis meilleur que toi, ouais j’te déteste bâtard « 

Là encore, c’est marcher avec le système, du Darwinisme sociétale, la loi du plus fort, exactement ce qu’ils veulent, qu’on se bouffe entre nous.

« on s’en met plein les fouilles pendant qu’vous danser »

Le fric, toujours le fric!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s