LaCrim, Medine, Kaaris.. le rap « satanique » touche de plus en plus de rappeurs ?

source

Depuis déjà plusieurs années nous dénonçons certains rappeurs français qui à l’image de certains de leurs aînés américains se servent du rap comme d’un moyen pour détourner, dans un premier temps, de valeurs fédératrice comme la patrie, le travail, ou l’engagement associatif les jeunes et moins jeunes des quartiers populaires français.

Dans cet article nous allons tenter une fois encore de décrypter les messages visuels ou écrits de certains rappeurs qui consciemment ou pas entraînent une partie des français au repli sur soie et vers la haine d’une partie de leurs origines.

Parmi nos premières vidéos sur le sujet publiées en 2009 on pouvait retrouver des rappeurs comme Youssoufa ou Rohff qui discrètement faisaient déjà entre autres des signes sataniques dans leurs clips.

VOIR ► Signes satanique dans le rap français (Rohff – Youssoupha) part1

Sans oublier Medine qui a dans une interview tenté de plébiscité d’une certaine manière la franc-maçonnerie et qui comme beaucoup d’autres fait des signes sataniques dans certains de ses clips. Le même Médine qui surf sur le buzz Soral-Dieudonné*1 et qui fait les premières parties du racialiste Kemi Seba.

VOIR ► PEOPLE : Une interview du rappeur Medine contient des images subliminales !! (vidéo)

Toujours le même Medine qui nous parle d’un Islam tolérant dans ses textes et qui produit des artistes aux textes aussi diaboliques que le rappeur Kaaris. Pour exemple le rappeur Alivor et son morceau « Jeanne d’Arc » :

 » Tous les jours c’est la guerre tous les jours c’est le Jihad. Nous contre eux, moi contre moi, nafs contre imane. C’est le mal qui gagne il m’parle il me kidnappe. Dans le fond on est tous fous ** conseillé par les diables qui nous quittent « ap » (pas) ». Alivor – Jeanne d’Arc

Rappelons que le label de Medine s’appel « Din Records ». « Din » signifiant en arabe DIEU, Religion. On voit ainsi certains dirons la dualité, d’autres l’hypocrisie de Medine qui utilise des images religieuses pour promouvoir son label mais qui en réalité diffusent des messages totalement opposés aux préceptes religieux qu’il dit vouloir représenter comme nous l’avons vue avec Alivor.

Parmi les nouveaux ou anciens rappeurs qui aujourd’hui « dénoncent » les illuminatis on peut trouver Dosseh qui le fait dans un clip plein de femmes à moitié nue. A-t-il seulement compris ce qu’est être un « illuminati » ? C’est justement la diffusion de ce type de message, des jeunes femmes dans un hangar a détailler de la cocaïne, que propage entre autre les « illuminatis ».

On ne peut parler de rappeur illuminati sans parler d’un des plus connus aujourd’hui : Kaaris. Depuis quelques jours nous voyons Mathias Cardet sur le plateau de la chaîne dissidente Meta TV mais aussi chez Sinox nous expliquer que Kaaris est produit par un jeune associé de Jacques Attali. Le même Attali qui propage l’idée d’un nouvel ordre mondial avec capital une Jérusalem sioniste.

VOIR ► NOUVEL ORDRE MONDIAL : Le futur du monde selon Jacques Attali (reportage Arté)

Kaaris don le travail a été très bien décrit par un autre artiste français :Mysa, qui a dénoncé la symbolique des signes diaboliques dans les clips comme dans les textes de Kaaris :

 « 6.6.6. iblis je suis un de ces nègres qui persistent et les ténèbres s’éclaircissent. » Kaaris – Zoo

Back To The Future

VOIR ► Mathias Cardet – Le rap game et la dissidence passés à la loupe – Meta TV

Et évidemment comme son ancien « ami » Booba, Kaaris a sa marque de vêtement BTTF « back to the future » avec un logo que nous pouvons qualifié de blasphématoire (voir montage ci-dessus). Le « rappeur » Lacrim n’est pas non plus a plaindre quand il s’agit d’inciter les jeunes des quartiers au banditisme . Evidemment comme les autres il ne se prive pas de faire des signes sataniques comme c’est le cas dans son clip « Pocket Coffee ».

Difficile aujourd’hui de trouver de réels artistes qui ne cautionnent pas d’une manière ou d’une autre ce type de message. Certains comme El Matador, Nessbeal ou Alpha 5.20, qui a arrêté la musique depuis quelques années déjà, et quelques autres restent de véritables portes-voix des maux de la rue quand d’autres se laissent aller à la facilité d’un succès en maison de disque fragile et souvent éphémère.

VOIR ► PEOPLE : Le nombre de rappeurs français qui dénonce

nt le nouvel ordre mondial en progression (vidéos)

Etant pour beaucoup issu des quartiers populaires le rap fait parti de notre culture urbaine collective et devoir se résoudre a ne plus écouter de rap serait une chose très difficile c’est pourquoi nous nous devons de dénoncer celles et ceux qui il faut le répéter consciemment ou pas entrainement une partie des jeunes et moins jeunes français vers des voies sans issu voir vers la prison ou pire encore..

https://www.youtube.com/watch?x-yt-ts=1421914688

Hakim H.S.T.V.

Articles conseillés par la #StreetTeleVirtuelle :

– PEOPLE : Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims « crache le morceau » (vidéos)

– PEOPLE : Le hip-hop un courant musical ou une religion ? (DOCUMENTAIRE)

– PEOPLE : Le rappeur El Matador accusé de racisme sur les réseaux sociaux se défend

– PEOPLE : Le Beyism, une religion créée en l’honneur de Beyoncé (VIDÉO)

– MUSIQUE : Akhenaton du groupe Iam est-il un franc-maçon un sataniste ? (vidéos)

– PEOPLE :  » Je fais ni dans la fantaisie ni dans la quenelle  » Booba

 

« La chaîne sans chaîne« 

Depuis 2009.

Les vidéos en plus :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s